Prise en charge de l’enfant en difficultés scolaires

« Ses résultats sont catastrophiques » « Il  ne fait aucun effort » « Il n’est pas motivé » « Il ne travaille pas assez » « Il bâcle son travail » « Il le fait exprès » « Il est lent » « Il pleure, il ne veut plus aller à l’école » « Il est agressif » « il dort mal »…

Et si tout cela cachait une réelle difficulté ?

Je propose un accompagnent en Relation d’Aide pour permettre

Aux parents de:

  • modifier les représentations qu’ils ont de leur enfant;
  • découvrir  leur enfant avec un autre regard;
  • de les rendre confiants dans les possibilités de leur enfant mais aussi dans leurs compétences de parents;
  • de construire avec leur enfant de nouvelles relations dans un climat de compréhension et de confiance;

Ainsi rassurés, ils deviendront des partenaires actifs de la prise en charge de leur enfant, la rendant plus efficace.

à l’enfant de:

  • se sentir déresponsabilisé et soulagé. Car très souvent il se sent responsable de ses mauvais résultats ou comportements mais aussi de la déception qu’il inflige à ses parents;
  • sortir de son sentiment d’impuissance;
  • de ne plus se sentir seul à porter ses difficultés;
  • se libérer de ses peurs;
  • retrouver confiance en lui;
  • d’apprendre à réguler ses émotions;
  • d’améliorer ses relations aux autres;
  • d’optimiser son potentiel à partir de ses propres ressources;

Enseignante spécialisée, j’ai été formée aux différents troubles des apprentissages. Je possède des outils de repérage qui permettront d’identifier la nature des difficultés.

Un trouble des apprentissages a toujours des répercussions psychologiques, un trouble psychoaffectif a toujours des incidences sur l’engagement scolaire. C’est pourquoi, seule une approche globale des difficultés, explorant les causes psychologiques et cognitives permettra d’aider l’enfant à retrouver le plaisir d’apprendre.

%d blogueurs aiment cette page :